Boet contre la faim

aPays, région et ville: Catalogne – Mataró (Barcelone)

Acteurs du projet: Lycée Laia l’Arquera et Oxfam Intermon

Niveau d’enseignement: Première année du lycée / Âges des participants: 16/17 ans

Matières impliquées: Langue, Sciences sociales, Éducation physique et Technologie

Résumé: Dans ce projet, les élèves effectuent des recherches, en collaboration avec l’ONG Oxfam Intermon, dans le but de trouver des réponses aux problématiques liées à l’injustice alimentaire dans le monde. Ils cherchent ainsi des solutions pour être plus critiques et plus responsables dans les habitudes de consommation, tout en analysant la consommation de denrées alimentaires, la provenance de celles-ci et en réfléchissant sur leurs conséquences des comportements sur l’injustice alimentaire.

Apprentissages acquis:  Les élèves doivent identifier les processus et les mécanismes régissant la globalisation de l’économie et le développement humain inégal. Il doivent, par ailleurs, réfléchir aux relations qui existent entre les phénomènes politiques, économiques, sociaux et culturels ainsi que les conséquences qui en résultent.

En parallèle, ils devront valoriser le rôle des hommes et des femmes en tant que sujets individuels et collectifs de ces processus. Le projet les amène à développer des compétences en termes de communication orale, écrite et audiovisuelle pour qu’ils puissent exprimer leurs avis personnels sur le sujet.  Le but est également qu’ils apprennent à se servir d’une façon responsable et créative des TIC et des autres moyens d’information et de communication afin de traiter des informations très variées dans le but d’apporter une réponse aux demandes spécifiques. L’évaluation se fera en trois temps : auto-évaluation, évaluation de l’ONG et évaluation du corps enseignant. Chacun devra évaluer son travail et celui des autres.

Description du service: En plus du travail en classe, les étudiants doivent effectuer des travaux communautaires. Une sensibilisation des jeunes est effectuée pour les amener à participer à des plans de diffusion de pratiques solidaires et/ou à dénoncer des situations d’injustice dans le monde.

Le projet s’achève avec une journée solidaire : après avoir fait une collecte de denrées alimentaires, les élèves les livreront à la Fondation Sant Joaquim de Mataró. Cette année cinq écoles des alentours vont aussi y participer.

Vous pouvez consulter tout ce projet sur le site: www.boetcontralafam.cat.

Catalogne – Formation en Méthodologies pour l’éducation transformatrice dans la classe

Destinée aux enseignants des établissements scolaires, aux salariés et bénévoles d’ONG et aux fonctionnaires municipaux de la région, cette formation avait pour objectifs :

  1. de contribuer à l’intégration de l’éducation transformatrice dans le curriculum  ;
  2. d’ouvrir des espaces de travail et de coordination entre ONG et éducateurs/trices ;
  3. d’approfondir des méthodologies innovatrices pour travailler sur l’éducation pour la transformation dans la classe ;
  4. de promouvoir le Service Learning (apprentissage par le service) dans le domaine de la paix, des droits de l’Homme et du développement.

La formation s’est organisée en deux parties indépendantes. La première a rassemblé une vingtaine de participants en février 2014. Cette formation avait trois sessions indépendantes pour travailler, d’un côté, le curriculum, le travail par compétences et l’éducation pour la transformation sociale (13 février 2014), de l’autre le travail coopératif (20 février 2014). Finalement, une dernière session aura lieu le 27 février, sur des méthodologies comme les dilemmes moraux et le Webquest, utiles pour mettre en place l’EDD-SI à l’école.

La deuxième partie, sur l’apprentissage service, a rassemblé autour de 200 enseignants. Sous la forme de modules de 4 jours à raison de 3 heures par jour, cette formation a été dispensée par des experts Service Learning dans les 20 circonscriptions académiques catalanes impliquées dans l’action. Au total, 14 formations en Service Learning ont été réalisées.

Formation REDDSO (Catalogne)

Rhône-Alpes : 1ère session de formation « Approche de la démarche globale en EDD-SI »

P1110332Destinée à un public varié (enseignants, personnel éducatifs, animateurs, bénévoles associatifs, employés en collectivités…), cette formation a rassemblé une quarantaine de participants en novembre 2014 à Lyon et à Grenoble.

Objectifs :

· travailler et réfléchir sur la définition de l’EAD-SI de façon active en étayant et valorisant l’expérience de tous ;

· clarifier les concepts et interroger les représentations ;
· échanger sur les leviers et les freins ;

· introduire la méthodologie d’un montage de projet : objectifs, contenus, méthode, partenariats…

L’intervention était organisée autour des méthodes d’éducation actives qui s’appuient sur des mises en situation en petits groupes à partir du vécu des participants et de leur représentation, des outils d’expression orale et de communication, des jeux de rôle et de leur analyse à l’aide des observations des participants et de l’élaboration de documents écrits et de compte-rendu.

Documents de la formation :

Présentation de la formation

Affiches développement et solidarité internationale

Critères de qualité EDD-SI – Projet REDDSO

Documents ressources :

Jouer en classe, est-ce bien sérieux ?

Guide pour la mise en oeuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle

Projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Projet d’ Enseignement moral et civique

 

Citoyens Solidaires, du coin de ma rue au bout du monde !

fresquePays, région et ville : France- Rhône Alpes-Trévoux

Acteurs du projet : Collège Jean Moulin – Association LADS : Lyon à double sens – Association au Mali DEME SO- Ecole dans la région de Koulikoro

Niveau d’enseignement : 5e

Ancrage dans le programme : Français-Histoire-Géographie-Education civique-Arts plastiques – Physique-Chimie-documentaliste et vie de classe.

Nombre de participants : 24 élèves en France et au Mali – 5 professeurs de Trévoux

Résumé : Ce projet doit permettre de contribuer à une ouverture culturelle des élèves du collège et à élargir la notion de développement durable afin qu’ils ne le réduisent pas seulement à sa dimension environnementale.

Il s’agit aussi de susciter la réflexion, faire évoluer les mentalités, les attitudes, les comportements individuels et collectifs pour inciter au respect et à la curiosité vis-à-vis des autres cultures. L’objectif du projet est, que les élèves arrivent à se positionner comme une force de proposition pour améliorer l’environnement de leur collège et pourquoi pas de leur commune ou de leur communauté de communes.

Objectifs pédagogiques :

Le projet développe les connaissances et les compétences du socle commun et plus spécifiquement :

  • ÉDUQUER à la citoyenneté, à la démocratie participative et au développement durable
  • DÉVELOPPER l’esprit critique
  • MOBILISER les jeunes en un groupe citoyen
  • APPRÉHENDER les différences culturelles
  • CRÉER du lien

Compétence 1 : maîtrise de la langue française

Compétence 3 : savoir mobiliser des connaissances dans divers domaines scientifiques. Environnement et développement durable

Compétence 4 : maîtriser les techniques usuelles de l’information et de la communication

Compétence 5 : culture humaniste

Compétence 6 : Compétences sociales et civiques –  Comprendre l’importance du respect mutuel et accepter toutes les différences

Compétence 7 : s’intégrer et coopérer dans un projet collectif – Faire preuve d’initiatives – Autonomie et initiative

Fiche complète de l’expérience “Citoyens Solidaires, du coin de ma rue au bout du monde !”

Atelier régional à Lyon

reddsoLe second atelier régional du projet européen REDDSO – Régions pour l’éducation au développement durable et solidaire – s’est tenu à Lyon le 6 juin 2014. L’atelier, intitulé « Bilan des projets pédagogiques en éducation au développement durable et solidarité internationale » est le second d’une série de trois rencontres qui visent à approfondir la réflexion autour de l’Education au développement durable et à la solidarité internationale (EDD-SI).

Enseignants, organisations de solidarité internationale et de l’éducation au développement durable, collectivités locales et universitaires : 40 personnes ont participé à cette journée.
RESACOOP – Réseau Rhône-Alpes d’appui à la coopération – en partenariat avec le Conseil régional Rhône-Alpes, les Académies de Grenoble et de Lyon et l’association Ardèche Drôme Ourosogui Sénégal (ADOS), a organisé ce second atelier avec l’objectif de : Faire un bilan des parcours pédagogiques d’EDD-SI mis en place pendant l’année scolaire 2013/2014, en tirer des enseignements qui pourront être réinvestis dans le projet et diffusés à d’autres enseignants.

Télécharger le compte rendu de l’atelier

Projet EDDSI au Sénégal : le cas du collège de Thiempeng en Région de Matam

Expérimentations au Piémont

Atelier régional à Tain l’Hermitage

2014 REDDSO atelier Tain (16)EDD-SI en 2014 : direction innovation !

Premier d’une série de trois rencontres visant à approfondir la réflexion autour de l’éducation au développement durable et à la solidarité internationale (EDD-SI), cet atelier a réuni 74 participants, enseignants, animateurs d’organisations de solidarité internationale et de l’éducation au développement durable, représentants de collectivités locales et universitaires.

L’objectif de l’atelier était d’identifier, à partir des expériences des participants, les spécificités de l’EDD-SI tant sur le plan des compétences qu’elle mobilise que des parcours pédagogiques construits.

Télécharger le programme et le compte-rendu de l’atelier (pdf – 2420 Ko)
Télécharger la liste des participants (pdf – 358 Ko)
Télécharger la retranscription de l’intervention de Cristina Coggi (pdf – 777 Ko)
Télécharger l’intervention d’Alassane Mbengue (mp3 – 4072 Ko)

On s’aperçoit de l’eau lorsque le puits est vide

Une journée de rencontre et d’échange entre les élèves italiens et français sur le sujet de l’eau.

piemont picPays, région et ville : Italie, Piémont, Turin  (dans le cadre du jumelage avec le collège Jean Moulin de Lyon)

Acteurs : Collège Gozzi-Olivetti de Turin, Collège Jean Moulin de Lyon et Ong CCM Comitato Collaborazione Medica (associée du COP)

Niveau éducatif: Collège

Nombre de participants: 90 élèves, 4 professeurs, 4 techniciens de CCM

Résumé :

piemont pic 2Pour travailler avec un nombre d’étudiants si élevé (90) les jeunes ont été divisés en plusieurs équipes (mixtes, italiens et français). Un “chef” adulte faisait office de référent dans chaque équipe. Les équipes ont accumulé des points à travers des activités diverses sur le sujet de l’eau effectuées durant la journée. À la fin, une équipe fut désignée gagnante.

Les élèves ont d’abord appris à se connaître grâce à des jeux basés sur la communication verbale et sur le langage du corps (les élèves parlent des langues différentes). Le sujet de la journée leur a ensuite été dévoilé. Les moments d’information  ont été suivis par des jeux qui avaient le but de contrôler la compréhension et qui ont permis aux équipes d’accumuler des points. La partie centrale de la journée a été occupée par une course de relais organisée à l’intérieur de contextes différents référés à la pénurie d’eau: approvisionnement, hygiène de la personne, épuration de l’eau et culture.

Objectifs:

  1.  Favoriser la connaissance entre les étudiants italiens et les étudiants français et préparer des moments de confrontation sur le sujet de l’eau
  2. Faire émerger les connaissances précédentes et les représentations concernant l’eaupiémont pic 3
  3. Présenter le sujet de la distribution inique de la ressource au niveau mondial et la difficulté à son accès et à son emploi
  4. Créer une empathie avec des personnes qui habitent dans des contextes où l’accès à l’eau est limité

Fiche complète de l’expérience “On s’aperçoit de l’eau lorsque le puits est vide”

Giornata informativa 12 settembre 2014 – Piemonte

Grande partecipazione alla presentazione del Bando REDDSO

2014-09-12-033-1024x768200 insegnanti (!!!) , un incoraggiante e bellissimo intervento introduttivo della neo assessora alla cooperazione internazionale della Regione Piemonte Monica Cerutti, e poi l’Ufficio Scolastico Regionale, l’Università di Torino, il Coordinamento Comuni per la Pace (Cocopa) e la Rete dei Comuni Solidali (Recosol) insieme al Consorzio Ong Piemontesi e molte sue associazioni presenti … per affermare con forza quanto il territorio piemontese sia ancora e come sempre attento ai temi della cooperazione internazionale e dell’educazione alla cittadinanza mondiale.

Ripartiamo da qui !
Per informazioni sul bando che è stato presentato :http://www.regione.piemonte.it/affari_internazionali/bandi.htm

Presentazione del progetto REDDSO a Roma

Il 30 ottobre 2014 al Seminario internazionale Seminario Internazionale “Local Changes for Global Justice, cambiamenti locali per la giustizia globale”.

2014-10-30-007-1024x768Seminario a Roma presso l’Ufficio d’Informazione in Italia del Parlamento europeo dove è stato presentato dall’Assessore Monica Cerutti e dal Consorzio Ong Piemontesi il progetto europeo che stanno realizzando in partenariato con altre 3 Regioni europee (Catalogna, Rhone-Alpes e Maloposka, coinvolgendo anche diversi partners i Africa e America Latina). Il progetto “REDDSO ” (http://bit.ly/1uV8CcA ehttp://agora.regione.piemonte.it/reddso) e anche il progetto Dev Reporter Network (http://piemontedevreporter.wordpress.com/) sono stati considerati “buone pratiche” dagli organizzatori del Seminario Internazionale “Local Changes for Global Justice, cambiamenti locali per la giustizia globale”. Il modello italiano, fatto di tante soggettività che si intrecciano fra di loro nel realizzare azioni di cittadinanza globale, è stato presentato e condiviso fra educatori e attivisti italiani e di altre 28 nazioni europee. Il pomeriggio è stato anche occasione di scambio fra autorità pubbliche ed enti del Terzo settore sulle priorità italiane per l’anno Europeo per lo Sviluppo 2015.

 http://www.concorditalia.org/blog/2014/10/23/seminario-internazionale-local-changes-for-global-justice-cambiamenti-locali-per-la-giustizia-globale/

L’EDD-SI au Piémont

des alpes au sahel logoEn 2008, la Commission européenne a lancé un appel à projet intitulé «Sensibilisation et éducation au développement en Europe». Cet appel à projet existait depuis de nombreuses années, mais pour la première fois il était ouvert aux collectivités territoriales.
La Région Piémont a sollicité la Région Rhône-Alpes pour répondre avec elle à cet appel à projet, en partenariat avec le Consortium des Ong du Piémont (C.O.P.) et RESACOOP. L’originalité du projet résidait dans son ambition initiale : rapprocher les acteurs de l’éducation au développement durable avec les acteurs de l’éducation au développement et à la solidarité internationale.

Consultez (en italien) le résumé du projet Des Alpes au Sahel.

Repertorio – Répertoire acteurs et bonnes pratiques

Découvrez également la synthèse EDD-SI en Italie présentée lors de l’atelier d’échange à Barcelone  (1 et 2 décembre 2014).